La Taxe d’Apprentissage

LE SAVIEZ-VOUS ?

Le 28 février 2019, au plus tard, votre entreprise s’acquittera du versement de la taxe d’apprentissage à une structure habilitée à la recevoir.

LA TAXE D’APPRENTISSAGE, C’EST QUOI ?

Cette taxe correspond à un impôt français, calculé selon la masse salariale de votre entreprise au cours de l’année civile passée et permet le financement des dépenses de l’apprentissage et des formations technologiques et professionnelles.

QUEL EST LE DEVOIR DE MON ENTREPRISE A CE SUJET ?

Chaque année, votre entreprise est dans l’obligation de verser le montant calculé, à un organisme collecteur de la Taxe d’apprentissage (OCTA) qui procédera ensuite à sa répartition !

CHOISIR A QUI SERA ATTRIBUE LE MONTANT DE LA TAXE DE MON ENTREPRISE, C’EST POSSIBLE ?

La Taxe d’Apprentissage est la seule contribution fiscale dont vous pouvez, vous-même, choisir les bénéficiaires !

La taxe versée permettra le financement et surtout la réalisation de belles actions par la structure choisie, en cohérence avec vos valeurs et engagements.

POURQUOI CHOISIR FACE LOIRE ?

En redirigeant le montant de votre taxe d’apprentissage vers FACE Loire, vous contribuez à :

  • Renforcer le lien entre les écoles et les entreprises
  • Améliorer la connaissance de l’entreprise et des filières industrielles chez les lycéen.ne.s et collégien.ne.s
  • Aider les jeunes à la recherche et l’accès au stage
  • Déconstruire les stéréotypes et promouvoir l’égalité fille-garçon et la mixité des métiers par la communication autour des programmes

Plus concrètement, votre contribution permettra de réaliser :

Le projet TEKNIK

Objectif : sensibiliser 1000 jeunes de la 4ème à 1ère aux métiers industriels et techniques, par des interventions en classe avec des professionnel.le.s d’entreprises.

Les interventions se dérouleront dans les établissements suivants :

– les collèges Jules Vallès et Marc Seguin (St- Etienne), Massenet (Chambon Feugerolles), Jean Rostand (St- Chamond), Charles Exbrayat (La Grand-Croix)

– les lycées Claude Lebois (St- Chamond), Desgranges (Andrézieux)

– les missions locales Gier-Pilat, du Forez et du Roannais,

– L’Ecole de la 2ème Chance (St- Etienne),

L’atelier « Prépare ton avenir ! »

Objectif : accompagner 370 élèves de 4ème et 3ème à la découverte du monde économique et des secteurs d’activités pour mieux appréhender son orientation et anticiper sa recherche de stage (réalisation du CV et lettre de motivation, travail sur les compétences et les savoirs-être, simulation d’entretien : en présence d’un.e professionnel.le. d’entreprise).

Ils nous ont sollicité :

– les collèges Marc Seguin et Jules Vallès (St-Etienne), le collège jean Rostand (St- Chamond) et le collège Jules Vallès (La Ricamarie)

Les stages individuels de 3ème

Objectif : le Président de la République a annoncé en Mai 2018 un plan pour répondre au problème socio-éducatif via le lancement d’un portail « monstagedetroisieme.fr », qui permettra de proposer 30 000 stages de qualité aux élèves des établissements situés en REP+.Sur le territoire ligérien, FACE Loire est la plateforme de coordination et d’animation du stage individuel de 3ème !

Grâce à cette plateforme, les collégiens des établissements scolaires Marc Seguin et Jules Vallès (St-Etienne), Jean Rostand (St- Chamond) et Jules Vallès (La Ricamarie) pourront choisir leur lieu de stage parmi plus de 101 offres de stage !

Les stages collectifs de 3ème

Objectif : professionnaliser les jeunes de 3ème dans le cadre du stage de découverte via un parcours

« Clé en main » dans une entreprise accueillante.

En 2019, ce sont au moins 4 entreprises qui accueilleront 12 collégiens pour un stage collectif encadré et animé par FACE Loire !

Wi Filles

Objectif : sensibiliser et accompagner les jeunes filles volontaires de 14 à 17 ans aux métiers et aux compétences du numériques, via des ateliers de formation en matière de programmation, conception de sites web, de vidéos, visites d’entreprises etc.

L’action se déroule en 2 temps :

  • Un 1er temps d’intervention d’1h en classe, avec un professionnel du numérique pour sensibiliser les jeunes filles au secteur du numérique et leur proposer de participer au projet : 237 jeunes filles ont été sensibilisées de 6 établissements scolaires (lycées Mimard et Georges Brassens, collèges Jean Dasté, Les Bruneaux, Les Champs et Marc Seguin)
  • Un 2ème temps (entre février et avril) où 15 jeunes filles volontaires participeront à une « promotion Wi Filles » hors temps scolaire (mercredi après-midi et vacances scolaires)